MINES ParisTech CAS - Centre automatique et systèmes

THEORIE ALGEBRIQUE DES SYSTEMES A EVENEMENTS DISCRETS

Author: Pierre Moller
Considérons les systèmes à évènements discrets qui sont modélisables par des réseaux de Pétri du type "graphes d'évènements temporisés", Ils ont un comportement optimal (fonctionnement au plus tôt) qui peut-être calculé sans simulation par un système dynamique qui est linéaire dans l'algèbre des dïodes (max,+) ou (min,+).
Le comportement asymptotique d'un tel système à évènements discrets est cyclique et les caractéristiques de ce cycle (période, délai, motif) sont analysables par un calcul de valeur propre sur la matrice de dynamique. À partir de cette formulation linéaire, une représentation externe (fonction de transfert) peut-être obtenue grâce à un calcul formel sur des séries à coefficients dans les dïodes, la fonction de transfert d'un tel système est rationnelle au sens des dioides et est factorisable en une expression finie de polynômes.
Download PDF
BibTeX:
@phdthesis{,
author = {MOLLER, Pierre},
title = {THEORIE ALGEBRIQUE DES SYSTEMES A EVENEMENTS DISCRETS},
school = {},
address = {},
pages = {},
year = {1988},
abstract = {},
keywords = {}}
= "r";var _rwObsfuscatedHref = _rwObsfuscatedHref0+_rwObsfuscatedHref1+_rwObsfuscatedHref2+_rwObsfuscatedHref3+_rwObsfuscatedHref4+_rwObsfuscatedHref5+_rwObsfuscatedHref6+_rwObsfuscatedHref7+_rwObsfuscatedHref8+_rwObsfuscatedHref9+_rwObsfuscatedHref10+_rwObsfuscatedHref11+_rwObsfuscatedHref12+_rwObsfuscatedHref13+_rwObsfuscatedHref14; document.getElementById("rw_email_contact").href = _rwObsfuscatedHref;